Close

Derniers Posts

Pour commencer, CQB veut dire « close quarter battle », ce qui veut dire, « Bataille en combat rapproché ». Cela ne...
Quand on parle d’équipement airsoft, on entend tout les accessoires qui offrent une protection maximale et une...
Beaucoup de personnes se demandent ce que ça fait de se faire tirer par une bille d’airsoft. Est-ce que cela fait mal...
Le pilotage dans le domaine de l’aérodynamisme a connu une véritable évolution. Le FPV ou First Person View permet de...
Beaucoup de personnes utilisent un drone dans le cadre personnel ou professionnel. Son usage nécessite cependant...
Vous voulez vous mettre au gaming et vous ne savez pas quel casque choisir pour profiter amplement de vos jeux...

Débuter dans le FPV

Posté le: 26/11/2021 | Catégories: Drone
Débuter dans le FPV

Le pilotage dans le domaine de l’aérodynamisme a connu une véritable évolution. Le FPV ou First Person View permet de piloter le multi rotor équipé de plusieurs caméras pour vous donner plus de liberté et de précision ; et tout cela sur une distance plus longue pour profiter d’un retour vidéo offrant une immersion totale dans le décor. Bien entendu, cela offre beaucoup plus de précisions pour la photo et les vidéos.

Est ce que le FPV est fait pour vous ?

Le drone FPV est actuellement très à la mode. Les fabricants proposent de plus en plus ce système à leurs clients. La question qui se pose est pourtant de savoir si ce mode de pilotage conviendra à tous les pilotes. Il faut savoir que le FPV en drone est pratiqué soit via un écran retour soit via des casques FPV. Il faut distinguer l’utilisation vidéo/photo ainsi que l’utilisation pour le racing et le fun. Notez que le FPV est extrêmement utile pour les vidéastes et les photographes. C’est aussi le cas pour les racers. Grâce à ce système, finies les mauvaises surprises au montage. En effet, il permet de cadrer et de composer l’image en temps réel. Vous perdrez moins de temps à essayer de deviner le bon cadrage ainsi que le bon niveau d’exposition. Cela présente d’énormes avantages pour les professionnels de l’image. A part l’assurance d’une meilleure qualité de l’image, le vidéaste ne se retrouvera plus avec des heures de rushes à passer au crible afin de sélectionner la ou les bonnes séquences.

En général, les modèles de drones qui sont disponibles sur le marché en 2019 son munis de logiciels de montage vidéo qui sont intégrés dans leur application de vol. Les « non professionnels » choisiront surtout leurs FPV pour une sensation atypique de vol en étant par la même occasion dans la peau d’un pilote. C’est d’autant plus réaliste si on utilise un casque ou des lunettes. Pour les pilotes, FPV rime avec lunettes d’immersion. Les actuels systèmes proposent des lunettes légères qui ont la capacité de retranscrire une expérience de vol très profonde. C’est le cas sur Bepop 2 de Parrot ainsi que du pack FPV avec ses lunettes. A notre époque, il y a même des concours de « Drone Racing » qui sont organisés un peu partout dans le monde. Ils offrent aux participants la possibilité de participer à des courses immersives qui sont digne des jeux vidéo de course futuristes. Pour ce qui est de la France, la mairie de Paris s’y est intéressée en 2016 en organisant une course de drones sur les Champs Elysées.

La légalité du FPV

Pour pouvoir voler en FPV, la législation française exige une puissance maximale d’environ 25 mW avec une fréquence de 5,8GHz ainsi que de 10 mW avec une fréquence de 2,4 GHz, à part le respect du cadre légal des vols de drones. Vous devez être accompagné d’une autre personne pendant votre vol afin d’avoir un œil sur votre drone et ayant accès à une radiocommande pour en prendre la commande en cas de problème. Il est formellement interdit de piloter en utilisant les lunettes sur des drones à caméra.

Choisir entre écran ou lunettes

La question qui se pose est pourquoi débuter l’expérience avec un écran quand on peut profiter de l’expérience en immersion totale avec les lunettes FPV ? En effet, l’expérience en lunettes est très intéressante et surtout très tentante pour un débutant. Mais le manque d’expérience de pilotage facilitera la perte de l’orientation en vol. Vous risquerez donc un crash. En plus, beaucoup de pilotes qui débutent enlèvent leurs lunettes afin de repérer leurs drones dans le ciel. Il y en a également qui regardent dans tous les sens afin de se repérer et cela malgré le fait que la caméra ne reconnaisse pas les mouvements de tête. Le mieux pour un pilote sans expérience en FPV est donc de commencer avec un écran retour. Cela vous permettra au début de visualiser votre quadricoptère et de vous familiariser avec ses mouvements ainsi que de retrouver votre drone sans risquer de perdre l’orientation. Quand vous serez plus expérimenté, rien ne vous empêchera de vous acheter une paire de lunettes vidéo et de connaitre enfin l’expérience de l’immersion.

Comment bien débuter en FPV ?

Avant d’intégrer le système FPV, il faut que vous vous assuriez de bien tester votre drone, si ce n’est pas intégré automatiquement à l’achat. Faîtes voler votre appareil à vue au moins une dizaine de fois pour acquérir les bons reflexes de pilotage. Pendant les premiers vols, il ne faut pas voler seul. Une assistance serait plus qu’utile pour prévenir d’éventuels accidents. Surtout en cas de coupure du vidéo ou si vous êtes désorienté. La loi l’exige également. Avant le premier vol, faîtes des tests de portée. Pensez à tester la radio et la vidéo séparément avant de penser à le faire ensemble. Il ne faut pas voler en zone urbaine pour ne pas risquer de déconcentrer les conducteurs, et d’éviter des dégâts matériels.

Close