Close

Derniers Posts

La catalysation des gels UV et des vernis semi-permanents avec une lampe LED nécessite que celle-ci dispose d’une...
L’univers du clavier gaming est assez large, mais trois technologies cohabitent ensemble. Le clavier membrane, le...
Depuis quelques années, le marché des drones a pris une place importante. Cela a été poussé par une surabondance de...
En airsoft, les accessoires de visée ne sont pas seulement utiles en tant qu’adaptateurs pour le montage des viseurs....
Pour commencer, CQB veut dire « close quarter battle », ce qui veut dire, « Bataille en combat rapproché ». Cela ne...
Quand on parle d’équipement airsoft, on entend tout les accessoires qui offrent une protection maximale et une...

Le CQB, qu'est ce que c'est ?

Posté le: 12/01/2022 | Catégories: Airsoft

Pour commencer, CQB veut dire « close quarter battle », ce qui veut dire, « Bataille en combat rapproché ». Cela ne signifie pas forcément se faire une partie à l’intérieur d’une maison. Ce n’est pas non plus une simple bataille en zone urbaine. Vous ne devez pas non plus imaginer une équipe d’airsoft qui débarque en défonçant une porte afin de tirer sur tout ce qui bouge. Le CQB en airsoft n’est pas d’engager un combat, un couteau entre les dents.

Le CQB dans l’armeé

Le CQB est une technique de combat sur une courte distance, la plupart du temps dans une zone confinée (à l’intérieur de véhicules comme les avions ou les bus, dans des bâtiments etc.). Au contraire du combat en localité, il faut que vous sachiez que le CQB engage une logistique différente (arme de poing, mitrailleur, pistolet, arme non létal). Cette technique utilise des méthodes qui lui sont propres. Si vous cherchez une définition fournie par l’US army, le CQB est un ensemble de tactiques d’assaut, techniques et procédures qui sont utilisées par une minorité, mais super entrainée, d’équipe de force spéciale qui utilise des armes, explosifs et munitions, dans le but de récupérer une personne, un équipement ou un matériel. Il est important de le souligner car beaucoup de personnes mélangent le CQB avec le MOUT (Military Operation in Urbanized Terrain). C’est un terme mieux adapté pour les parties d’airsoft dans les zones urbaines. Quelques groupes de polices et unité spéciale comme le FBI qui est en charge de récupérer des otages, le SWAT ou encore le groupe anti émeute sont formés dans cette discipline.

Quand utiliser le CBQ ?

Vous devez savoir que les techniques CBQ sont utilisées quand la menace est retranchée, où la visu rime avec contact. Les techniques employés en combat loc ne sont plus effectives car sont devenues non- adaptées à la présence d’hostile en combat rapproché. Le tir instinctif prédomine. D’après cette notion d’instinctif, cette action est très rapide. Selon le type de mission, elle est aussi très exigeante et stressante.

En quoi cela consiste ?

La tactique du CQB peut s’apprécier et s’observer au travers de 4 phases qui sont : le renseignement, la planification, l’approche et l’action.

Le renseignement

C’est la phase primordiale et un peu différente de la prise de renseignement habituelle. Vous n’avez pas la possibilité d’avoir une vue directe sur votre adversaire, ce qui empêchera tout renseignement sur son compte. Vous devez donc privilégier le renseignement sur la structure elle-même :

  • Position des fenêtres
  • Nombre d’étages
  • Nombre et types d’accès
  • La possibilité d’accès par d’autres endroits : bâtiments adjacents.

La planification

Si vous planifiez bien votre action, vous aurez plus de chance de succès. Vous devez pensez à synchroniser votre action : avec deux assauts synchronisés, vous aurez un effet de surprise optimale car votre adversaire sera pris sur les deux fronts simultanément. Vous pourrez ainsi savoir au préalable la position des groupes ainsi que leurs cheminements. Comme le tir à l’instinct est la règle, vous éviterez le tir d’ami. Comme la liaison entre les groupes est presque impossible à cause des bruits de l’environnement, vous devez minuter l’action. Voici quelques exemples :

  • Alpha et bravo, position à vos objectifs, à T +20 : « go and clear »
  • CR
  • Alpha, action sur le couloir, prise de la pièce principale, etc.

Une fois que les deux groupes sont en place et confirmés, un ordre est donné concernant l’assaut, 20 secondes à partir d’une heure convenue.

L’approche

Dans cette phase, vous êtes soumis aux mêmes règles que le « combat loc » en ce qui concerne les déplacements, la prise de couvert, etc. Votre but est de vous rapprocher le plus près possible du lieu de retranchement de l’adversaire. Vous devez toujours essayer de tirer avantage de l’effet de surprise. Si ce n’est pas possible, repoussez le contact le plus tard possible. Vous devez cependant prendre conscience que le retranchement implique que votre adversaire est en état d’alerte, donc en position de force. Vous devez donc bien préparer votre approche au risque de vous retrouver sous le feu venant d’une fenêtre. Gardez en tête que vous ne connaissez rien des capacités de vos adversaires : leurs nombre, position, dotation.

Action

Il y a quelques points qui sont différents du combat loc. Il y a entre autres le cheminement, la prise de secteur, les consignes pour le tir et enfin la prise de couvert. Le cheminement est la capacité de se déplacer. Vous ne vous déplacez pas de la même façon sur une route ou dans un couloir à 2 mètres de large. Vous devez oublier le déplacement en colonne, le perroquet et le tiroir. Le mieux est d’avoir le minimum de phase de mouvement. En plus, le groupe doit toujours se déplacer en un seul tenant sauf pendant la phase d’entrée. La prise de secteur vous amènera à couvrir vos secteurs qui sont très proches les uns des autres en tenant compte de dispositions tactiques particulières. Cette conservation est primordiale. En ce qui concerne la consigne de tir, vous devrez quelques fois engager au dessus de l’épaule de votre coéquipier. Ce qui fait que la confiance et le sang froid doivent être très présents. Dans ce cas, il n’y a pas de couvert possible dans ce type d’action, donc le repli peut être assez compliqué.

Close